L’Amandier

Prunus dulcis

 L’amandier (Prunus dulcis Mill.) est un arbre fruitier (6 à 12 mètres de haut) de la famille des Rosacées, séduisant par ses fleurs blanches rosées.

L’espèce est originaire des zones montagneuses de l’Asie central (Watkins, 1976). L’amandier est résistant au froid, il nécessite une durée de températures basses pour la levée de la dormance  qui varie entre 200 à 400 heures en dessous de 7,2°C; il est conseillé d’éviter les zones gélives à cause de sa floraison précoce (décembre- janvier) (Walali et al., 2003).

La taille de formation pour l’amandier s’inspire des mêmes principes que ceux recommandés pour l’abricotier et le pêcher, elle vise à obtenir 4 à 5 charpentières sur tige de 1.40 m environ. Alors que la taille de fructification consiste à éliminer les branches épuisées, à supprimer les gourmands, à maintenir un bon éclairement de la frondaison; lorsqu’ils sont en excès, favorise le grossissement des amandes (Guingois, 1982).

L’amandier peut être attaqué par plusieurs ravageurs tels que les scolytides (Scolytus amygdali), les pucerons (Myzus persicae, Brachycaudus amygdalinus et Hyalopterus pruni) et les acariens du genre Tetanyques et Eriophyides ; ainsi que des maladies comme les monilioses (Monilia laxa et Monilia fructigena), la cloque du pêcher et de l’amandier (Taphrina deformans) et la rouille des arbres fruitiers à noyau (Tranzchelia pruni spinoza) (Benazoun, 2001).

Les amandes récolté en juillet-aout sont nutritives pour les humains, ainsi que les coques extérieures ont été utilisés comme source de glucides pour les vaches laitières (DePeters et al., 2000).

Enfin, on vous offre un poème arabo-andalous très connu dans lequel le poète décrit le champs d'amandiers:

Viens-voir l’amandier répandre ses pétales,

Comme une pluie d’argent tout autour de nous.

elles tombent dans l’enclos sous les ailes du zéphyr

Et la rosée les couvre de ses perles matinales.

Et sur les noyers pointent déjà les bourgeons, promesses de bonheur.

Qu’elles sont agréables toutes ces floraisons avec leurs couleurs chatoyantes.

Qu’elle est belle la saison des amants.

Allons, mon compagnon, allons dans le jardin en fête

Goûter le bonheur de l’instant.

قـــم تـرى دراهـــم الــلــــوز         تــنــدفـق عــن كــل جـهــة

 

والنسيم سقطها في الحـوز         والــنــدى كــبـــب عـلـيـهـا

 

بـــدت تـلـقـح ورقــة الـجــوز         جــاء بــشــيـر الـخـيـر اليها

 

و الـريـاض يـعـجـبـنـي ألوان         مـا أحـسـنـه فصل الخلاعة

 

يا نـديــم هــيـا لـلـبـسـتـان         نـغـنـمـوا فـي الدنيا ساعة

Beihdja RAHAL - Koum tara.

Références bibliographiques:

A. Benazoun, 2001. Identification et moyens de lutte contre les ravageurs et maladies de l’amandier dans la région de Tafraout.  PNTA N°87/ décembre 2001. ISSN : 1114-0852

DePeters, E.J., Fadel, J.G., Arana, M.J., Ohanesian, N., Etchebarne, M.A., Hamilton, C.A., Hinders, R.G., Maloney, M.D., Olds, C.A., Riordan, T.J., Perez Monti, H., Pareas, J.W., 2000. Variability in the chemical composition of seventeen selected by-product feedstuffs used by the California dairy industry. The Professional Animal Scientist 16, 69–99.

G.Guingois, 1982. Les arbres fruitiers : Formes et tailles. Dargaud Edition. ISBN 2-205-02507-1

L.D.Walali; A. Skiredj; H.Elattir, 2003. Fiche technique: l’amandier, l’olivier, le figuier, le grenadier. PNTA n°105/juin 2003. ISNN : 1114-0852

Watkins R (1976) Cherry plum, peach, apricot, and almond. In: Evolution of Crop Plants (Ed. NW Simmonds). Longman, London, pp. 342-347.

http://adabarabiqadim.blogspot.com/search/label/musique%20andalouse Blog de Saadane Benbabaali, Maître de conférences à Paris 3 Sorbonne Nouvelle

PHOTOS.jpg

Album Photos

Date de dernière mise à jour : 03/01/2013



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×