LE BIGARADIER

Citrus aurantium L.

 

 

 

Synonymes : Oranger amer, Oranger de Séville. 

Nom botanique : Citrus aurantium L

Synonymes : Citrus Bagaradia, Duham.

Anglais : Bitter Orange-tree.

Allemand : Bitter orangenbaum.

Noms vernaculaires : Narendj, Arendj, Zehar « fleur ».  Ces noms sont les plus populaires en Algérie qui sont appelées dans plusieurs différentes régions.

Famille : Rutacées.

 

Description : un bel arbrisseau à port ovale, persistant, tronc peu élevé lisse de couleur tirant sur le vert. Feuilles alternes et persistantes, ovales, pointues, vernissées. Comme la feuille de l'oranger, elles ont un pétiole ailé (plat et large). 

Fleur blanche, à 5 pétales. Elle éclot à l'aisselle des feuilles.

Le bigaradier n'a pas besoin d'un autre arbre pour être pollinisé et donner des fruits dès la première année.

Le fruit (orange amère ou bigarade) n'est pas comestible, est une baie sphérique, cornique rouge orange lorsqu’elle est mure.

 

Odeur : agréable, caractéristique.

Saveur : aromatique, amère.

Partie à utiliser : Feuilles, fleurs, zeste de fruit.

Biotope : assez cultivée en Algérie, ainsi dans le Tell « Boufarik, wilaya de Blida », utilisé comme un arbre d’ornement dans notre région méditerranéenne.

Récolte : feuille et fleur : printemps, été. Zeste : Hiver.

 

Propriétés : feuilles : diaphorétique, sédative légère, digestive, antispasmodique.

Fleurs : sédative, antispasmodique.

Zeste : tonique, carminatif, stomachique 

 

Utilisation : la bigarade « fruit » est utilisée en conserve ou cuite (confiture, sirop). Les fleurs servent à préparer les parfums comme l'essence de néroli. Le zeste entre dans la composition du triple sec, d'amers, l'écorce du bigaradier sert à préparer des boissons toniques amères souvent qualifiées «bitter» ou des liqueurs douces comme le curaçao.

Date de dernière mise à jour : 03/12/2011



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site