Réflexion sur la flore endémique menacée de disparition Dans la région de Mostaganem

Reflection on the endangered endemic flora in the region of Mostaganem

dscn0003-2.jpg

La région de Mostaganem comme tout le littoral algérien est caractérisée par une végétation typiquement méditerranéenne, dépendant des conditions du milieu où elle vie. Compte tenu que nous ne pouvons présenter de manière exhaustive toute la flore de la région, on a choisi de présenter principalement les espèces endémiques et menacées de disparition.

Mots clés : Mostaganem, flore, espèces herbacées, protection.

         Dans une étude intitulée « Taxons végétaux du littoral occidental et oriental algérien menacés de disparition » S. Belgat et R. Loisel ont classé  la végétation herbacée du littoral algérien  en 4 classes :

-         Classe 1 : Les espèces en danger de disparition ;

-         Classe 2 : Les espèces endémiques ;

-         Classe 3 : Les espèces très rares ;

-         Classe 4 : Les espèces rares.

01- Classe 1 : Espèces en danger de disparition :

Dans la région de Mostaganem on considère qu’il existe environ une dizaine d’espèces végétales considérées comme des taxas  en voie de disparition, Parmi celles-ci, on  cite :

Famille

Espèce

Description

Apiaceae (Ombellifères)

Daucus carota L. subsp. hispanicus

Connue sous le nom de la carotte, c’est une plante Halophile qui s’adapte très bien dans des sols salés, elle à des feuilles charnues, raides et épaisses, la fleur est de couleur pourpre au centre de l’ombelle.

Orlaya platycarpos W.D.J.Koch

C’est une espèce annuelle qui peut aller de 20 à 30 cm, les feuilles inférieurs sont pétiolées, les supérieurs sessiles sur une gaine membraneuse, les fleurs sont de couleur blanche.

Elle s’accommode sur le littoral Mostaganémois des sels > 4,5 µm/cm

Asteracea (Composées)

Centaurea fragilis Dur.

Elle appartient au genre Centaurea (centaurée)

Anthemis maritima L.

Elle est connue sur le nom commun de la camomille maritime ou bien la fausse camomille c’est une plante ligneuse ramifiée, caractérisé par des feuilles charnues et ponctuées, elle vient sur les régosols.

Brassicaceae

(Brassicacées)

Matthiola tricuspidata L.

Elle se développe généralement sur les sables maritimes, les feuilles sont larges et lobées, les fleurs sont de couleur blanche, pourpre ou rose.

Boraginaceae (Boraginacées)

Echium confusum P.

C’est une plante qui a besoin de beaucoup de soleil, la couleur de la fleur est violète. Elle vient dans les interfaces des dunes riches en éléments fins (limons).

Fabaceae

(légumineuses)

Medicago maritima L.

Elle a comme nom commun la luzerne maritime, c’est une plante rampante, la fleur est jaune.

Thymelaeaceae

(Thyméléacées)

Thymelaea hirsuta L.

La passerine cotonneuse, les feuilles sont persistantes et charnues, les fleurs sont de couleur jaune. Elle vient sur les régosols calcaires.

 

02- Classe 2 : Les espèces endémiques :

Les espèces  endémiques ce sont des  plantes qui sont spécifiques à la   région ou au littoral algérien : on cite:

Famille

Espèce

Description

Asteracea (Composées)

Chrysanthemum multicaule Desf.

C’est une espèce qui a des feuilles sessiles, charnues et spatulées, les bractées sont vertes et les capitules sont de couleur jaune

Poaceae

(graminée)

corynephorus oranensis Murb.

Elle vient sur les dunes fixées après intervention biologique (branchage sur dunes de l’Oued Abid)

 

03- Classe 3 : Espèces très rares :


Famille

Espèce

Description

Aizoaceae

(Aizoacée)

Mesembryanthemum crystallinum L.

La ficoïde glaciale est une plante rampante qui se développe sur les dunes riches en azote et en éléments fins (limons).

Asteraceae

(Composée)

Centaurea pungens P.

C’est une plante annuelle qui forme des touffes, elle a des feuilles découpées et allongées non épineuses, par contre les bractées des fleurs sont épineuses et le capitule est de couleur rose

Chenopodiaceae

Salsola soda W.

La Soude commune est une plante annuelle succulente. Elle a une tige verte ou rouge, elle a des feuilles charnues.

C’est une plante Halophyte ou la conductivité électrique est supérieure à 5mmhos/cm, elle se développe sur les dunes inondées.

Salsola oppositifolia Desf.

C’est un petit arbuste où les feuilles sont opposées et linéaires, la couleur des fleurs est rose.

Il se développe sur des sols salés ou la conductivité est supérieure à 7mmhos/cm.

 

04- classe 4 : Espèces rares et fragiles :


Famille

Espèce

Description

Liliaceae

Pancratium maritimum L.

Le Lis maritime ou bien le lis des sables est une espèce bulbeuse vivace. Les feuilles sont larges en lanières tordues en spirales. Il est composé d’un amas de petites fleurs réunies en ombelle de couleur blanche exhalant une bonne odeur. C’est une plante halophile qui tolère une conductivité de plus de 5,6 mmhos/cm et un taux en chlorures de plus de 4g/l.

Asteraceae

(Composée)

Centaurea sphaerocephala L.

C’est une plante presque ligneuse, avec des feuilles pubescentes, les fleurs est de couleurs pourpre.

Cette espèce ne tolère pas le calcaire. Le taux en calcaire total est inférieur  à 0,1%

Helichrysum stoechas L.

L’immortelle commune est une petite plante ligneuse d’un feuillage persistant linéaire et elliptique, la couleur des fleurs est jaune.

 

 

Euphorbiaceae

Euphorbia peplis L.

L’euphorbe péplis est une plante annuelle rampante, qui a une tige rouge, les feuilles qui ont une couleur verte glauque sont charnues, opposées et pétiolées, les fleurs sont de couleur jaune.

Elle vient sur les dunes non calcaires.

Euphorbia paralias L.

L'euphorbe maritime est une plante ligneuse, les tiges qui sont ramifiées à la base sont érigées, les feuilles sont ovales de couleur verte clair, les fleurs sont de couleur jaune.

Elle caractérise les milieux austères des dunes, peut s’accommoder des sels

Fabaceae

(légumineuse)

Ononis variegata L.

La bugrane panachée est une plante de petite taille couchée, les feuilles sont sessiles, les fleurs sont de couleur panachée entre le jaune et le rouge.

Elle occupe préférentiellement les espaces protégés des vents et pourvus en éléments fins.

Scrophulariaceae

Linaria simplex (Willd.) DC.

Subsp arvensis

La linaire simple est une petite plante d’une tige grêle d’un vert glauque, les feuilles sont glabres linéaires, les fleurs sont de couleur jaune.

Conclusion :

A l’évidence,  certaines espèces surtout les plus fragiles de la flore de Mostaganem sont en  danger de  disparition. En ce sens, et pour parer à l’éventualité  de cette régression de la biodiversité, nous préconisons de classer ces espèces dans la flore à protéger systématiquement. Cette précaution fait  appelle à des mesures urgentes :

  • Classer ces espèces dans le livre rouge des espèces menacées de disparition ;
  • Interdire toute forme de  prélèvement et sanctionner tout acte délictueux,
  • Créer des zones de protection intégrale, interdisant toutes formes de piétinement ;
  • Créer une banque génétique, récolte et conservation des graines pour pouvoir les reproduire dans d’autres endroits

Aussi,   S. Belgat et Al, signalent dans un travail similaire  sur le littoral algérien y compris Mostaganem la disparition de 5 taxas « cinq taxas endémiques sont absents de nos relevés, et que l’on peut considérer comme irrémédiablement disparu du patrimoine génétique du littoral ».  

 

Bibliographie :

A. Abdelguerfi, S.A. Ramdan « Evaluation des besoins en matière de renforcement des capacités nécessaires à la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité importante pour l’agriculture.»

S. Belgat et R. Loisel « Taxons végétaux du littoral occidental et oriental algérien menacés de disparition »

Site web :

la-flore-de-mostaganem.e-monsite.com/

nature.jardin.free.fr

http://crdp.ac-besancon.fr/flore/flor_aster.htm

 

reflexion-sur-les-plantes-de-mostaganem.pdf reflexion-sur-les-plantes-de-mostaganem.pdf

Commentaires (8)

1. Préserver notre Flore 02/12/2011

Tout simplement, j'espère que les services concernés bougeront pour préserver la flore de Mostaganem. Merci.

2. CHEURFI Mahammed 06/01/2012

bien fait ce site

3. CHEURFI Mahammed 06/01/2012

bien fait ce site

4. Larid Med 15/01/2012

bravo mais vous ne parlez pas du Retam (Retama monosperma) embleme de Mostaganem

5. CHERIR LAMIA 29/03/2012

Très bon travail merci à vous.

6. CHERIR LAMIA (site web) 29/03/2012

Très bon travail merci à vous.

7. Hanan K. 05/04/2012

je vous encourage, et j'ai quelques remarques à faire. je travaille sur le même sujet dans le littoral est algérien et j'aimerai vous contacter directement.

8. Noura écologie 12/04/2012

c 'est un bon travail et je propose de donner l'importance à la faune menacé d'extinction aussi c'est trés intéréssant....et merci bon courage

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 04/08/2012



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site